Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pôle Sport Nature Orientation

Actualités et nouvelles du club des chasseurs de balises -St pierre de clairac Castelculier


une course à Montayral

Publié par daniel sur 7 Février 2009, 20:50pm

Catégories : récit de course

Analyse de ma course à montayral

Départ à 10h32 après 2 bon kM  d’échauffement en compagnie de Léo

balise 1

La carte en main la première balise semble assez facile, je décide de me diriger vers le chemin nord ouest pour longer ensuite  la bordure du bois, au bout du champ je me  faufile dans les buissons pour atteindre le terrain découvert  devant moi, une fois atteint, je me dirige vers le Nord. Je dois trouver une falaise(franchissable). Bien vu et je vois une balise, je regarde le n° en passant, 32 ! J’ai trouvé la balise 6 ça peut servir pour la suite. Mon analyse  était de trouver le talus, le suivre jusqu’à la balise 1.Ce que je fais sans difficulté.  3.41 s’est beaucoup mais il faut assurer les premières balises pour se rassurer(Gujan Mestras dans la tète !!).

parcours 1

 Je regarde ma carte la balise n° 2 est loin,  point de repère la tour.Elle doit se voir de loin.je fonce terrain découvert, coucou  à Delphine qui fait le point, je fonce, bien sur çà descend ! Après le ruisseau cela va changer, l’allure aussi. Je décide de rejoindre le chemin qui monte, premier croisement à gauche et puis regarder en l’air, apercevoir une tour. J’aurais pu couper un peu mais j’assure, je suis le chemin. J’aperçois une palombiére je bifurque sur la droite  la balise 2 est là. Fred passe comme un avion en me saluant.

parcours 2

 8.44,   une minute de plus que Yannick, 6 secondes de plus que Hugo je ne me plains pas.

balise 3

Souffle court je fais le point pour  la balise 3,elle n’est pas loin mais il faut(toujours) assurer. Cap Nord Ouest direction une clairière, je cours, petit faux plat descendant, si je me  plante, arrêt au  chemin,  pas d’erreur je tombe sur la balise  3.

parcours 3

1.24  beaucoup pour la distance mais il y a la prise d’azimut. Hugo me met presque une minute dans la vue sur un peu plus de cent mètres.

balise 4

 Reprise d’un azimut direction la balise 4, il n’y a pas de repère précis, à part une partie de végétation haute et quelques butes à droite de la balise, le cap  pris, je cours tout droit jusqu’au chemin puis marche rapide jusqu’à la balise une petite dépression avec un objet a l’intérieur, bizarre ! On pourrait pensait à un morceau d’avion !

parcours 4

2.15 je suis sur le coup le moins bon des concurrents. Ce ne devait pas être une marche rapide. Hugo et yannick me mettent une valise de secondes de plus.

balise 5

Pas le temps de m’attarder plus, la prochaine balise je l’ai fait sans azimut, elle est au bout sud-est d’un talus, alors direction Nord-est  jusqu’au chemin. Arrivé au chemin, deux solutions,  couper tout droit avec un risque de manquer le talus ou assurer par le chemin puis le fossé sec à droite au croisement des chemins, pensant toujours à Gujan (ça traumatise de ne pas trouver) j’opte pour la seconde solution, du chemin en plus mais on assure. Je tombe pile sur la balise 5.

parcours 5

2.57 le chemin est plus long que les autres concurrents. Yannick fait fort sur le coup.

balise 6

La balise 6 est un régal, je sais ou elle est, sauf que la descente de l’aller et maintenant plus dure dans l’autre sens. Pas de problème pour retrouver la balise je prends le chemin emprunté entre la 1 et la 2. je passe devant la balise 1 et arrive à la 6 en suivant le talus. Elle n’avait pas bougé.

parcours 6

6.24 Le manque d’entraînement se fait sentir quand ça monte. Petit avantage je savais ou elle était donc perte de temps minime.10 ieme temps sur la balise.

balise 7

La balise n° 7 est très très loin, pas besoin de prendre l’azimut. Comme d’habitude quand çà descend je fonce tout droit sud est, je longe la végétation dans le creux, je suis obliger de m’arrêter une  veille ronce s’est entravé dans mes lacets, mes mollets n’apprécient pas.

On le dit à l’entraînement il faut lever les pieds mais le physique ne suit plus, déjà 5 km au moins et oui faut pas oublier la distance entre l’accueil et le départ. Il faut ajouter aussi le poids des pompes avec la terre collante qui n’est plus de 300g mais au moins 2 kg. Vivement le pré que je vois devant, enfin non, parce qu’il  monte, là on en bave. Je ne suis pas tout seul dans cette galère un jeune avec un maillot du NORD et un homme plus âgé . Ils font comme moi il marche, tantôt devant tantôt derrière, on essaye de relancer 10m, on explose, on remarche. Je leur fausse compagnie pour suivre la courbe de niveau. La première falaise trouvée,  la balise est juste un peu plus loin au bout Est d’une autre falaise, je la vois. Le jeune que j’avais laissé dans le pré, descend comme une fusée vers la balise et il  ne peut  pas s’arrêter  avant la falaise il est obligé de sauter heureusement pour lui elle n’est pas très haute et le terrain est dégagé devant.

parcours 7

8.20 le physique n’est plus là.

balise 8

La balise N°8 ne pose pas de problème il suffit de suivre la courbe de niveau. Des petits sentiers (à chèvres) sont disponibles. Pas facile ça penche, les chèvres doivent être plus adroites que moi. La solution est sure j’arrive à la balise 8, qui est dans un rentrant,  en même temps ou presque que le jeune cabri de la balise pécédente qui avait lui décidé de descendre et de suivre la bordure de végétation.

parcours 8

3.41 dans la moyenne des concurrents.

balise 9

Pour la balise 9 je ne me sers pas de la boussole. Il faut encore monter jusqu’au chemin environ 20 m abrut (dur dur) au début, plus cool ensuite, arrêt au chemin. Mon choix : Limite des deux champs puis limite de végétation la balise est dans le découvert,  derrière la végétation, pile poil dessus.

De carte

3.23 content ! Je fais mieux que(le jeune) Hugo sur le coup.

balise 10

Balise 10, je vais tout droit, problème ça monte. Je perds du temps, je rejoins le sentier le long de la zone interdite puis je descends le chemin jusqu’au croisement des routes. Je m’arrête pour faire l’azimut vers la balise. Il faut encore monter. La recherche ne pose pas de problème on la voit de loin mais elle est tout en haut. Ca tire sur les mollets.

parcours 10

5.52  je pense que mon choix n’a pas été judicieux, j’aurais du suivre la courbe de niveau au départ de la balise 9 j’aurai économisé de l’énergie pour arrivée au croisements des chemins. Hugo et Yannick font nettement mieux , c’est beau la jeunesse !

11

Balise 11 n’est pas très loin, je veux éviter la végétation donc je descends pour  contourner le vert sur la carte , je croise une bande de puymirolais, Camille, Anthony et compagnie qui ont l’air de courir en groupe. En fait je redescend trop et je suis obliger de remonter pour accéder à la balise.

parcours 11

1.38 J’aurai du foncer tout droit , pas le dernier temps sur la balise mais presque(avant dernier).

balise 12

La balise 12 n’est pas difficile à trouver donc pas  besoin de faire l’azimut sur le point.

Deux solutions se présentent à moi, première solution, avancer pour trouver le sentier qui monte puis suivre la clôture jusqu’à la route puis suivre la route jusqu’à la balise j’opte pour la deuxième, avancer sur la courbe de niveau pour rejoindre le sentier (à chèvres)qui longe cette courbe de niveau. c’est plat mais on ne peut pas vraiment courir(j’y pense encore !!)parce qu’il est très étroit, le sentier. En arrivant à la balise j’ai regretté d’avoir choisi cette option. Je valide le poste  juste après Yannick, qui m’encourage et qui file vers la 13.

parcours 12

4.29 en montant à la route j’aurai  perdu moins de temps.

balise  13

La balise 13  pas trop difficile a première vue, pas azimut à prendre. Suivre le sentier qui descend puis filer tous droit jusqu’au sentier suivant puis descendre le sentier jusqu’à la balise qui se trouve dans une clairière. Pas de problème particulier ça descend s’est bon pour mes jambes.

parcours 13

1.41 Je fais mieux que yannick sur le poste .

La balise 14 est dans le pré au dessus de l’arrivée. Toujours pas de prise d’azimut en regardant ma carte je cours dans un sentier, il faut prendre le 2ieme à droite puis tout droit pour sortir dans le pré .Petite erreur, je me plante (il y en a tellement de sentier) j’en prend un mais qui monte (mauvais choix pour les jambes) je décide donc de couper court, mon pantalon n’apprécie pas. J’accède au pré et à la balise.2.08 beaucoup pour une balise très facile mais la végétation, que j’ai traversé, m’a beaucoup ralenti.

balise 15

La balise 15 toujours pas d’azimut à prendre, mon option est d’arrivée à la route en suivant la courbe de niveau, suivre la route en descendant( coucou à Yannick qui remontait la route) puis  trouver  le petit sentier avec un talus sur la gauche ,sans gros problème la balise est trouvée.

parcours 15

4.07 vu la distance parcouru et une heure de course dans les jambes le temps est pas trop mal et pour la seule fois mieux que Yannick et Hugo.

balise 16

La balise 16  toujours pas besoin de boussole je décide vu que j’avais les jambes très lourdes de suivre la route plutôt que de tracé tout droit dans un champ avec des herbes hautes ,seul inconvénient le chemin est plus long et çà monte. Plus moyen de courir, plein les bottes j’en bave un max. si une voiture était passé j’aurais fait du stop. La balise, en arrivant par le haut, est bien visible.

parcors 16

5.15  pas bien et beaucoup de chemin en plus que les autres concurrents.

balise 17

La balise 17  en regardant ma carte je décide de remonter par le chemin puis de prendre la route plutôt que d’aller tout droit dans le champ en descendant, grosse erreur, j’ai nettement rallonger et vu que ma course été sérieusement ralenti par la fatigue il n’y a pas eu de bénéfice. Puis en arrivant du coté ouest de la balise, j’y passe devant, je n’avait pas regarder avant mon porte définition pour ce poste(erreur), je fais 30 mètres en suivant la limite de végétation, pas de balise !, et là, je regarde la définition du poste qui dit « limite de végétation à l’angle mais à

def 17

l’intérieur » . Un gars un peu planté me dit qu’il suit la courbe de niveau pour trouver la balise !!! je l’emmène avec moi en rebroussant chemin pour trouver la balise à l’angle sud de la limite de végétation mais dans le bois.

parcours 17

6.19 deux erreurs sur la balise se paye cash , Hugo et yannick me mettent encore une grosse valise de secondes.

De carte

La balise 18 je ne me sers toujours pas de la boussole, je décide de remonter par ou j’étais arrivé pour rejoindre  la route. Je suis suivi par le gars rencontré à la balise 17, je choisis de passé entre les 2 zones interdites pour aller jusqu’à la piscine puis tourner à droite puis descendre tout droit sur la balise .

De carte

4.05  beaucoup pour une balise qui ne m’a pas posé de problème mais s’est la fin de la course la fatigue est là.

Balise 19 est devant l’arrivée , donc moi et le gars qui me suit, nous fonçons vers le pré par des petits sentiers, en arrivant sur le pré en face l’arrivée. J’ai eu un petit doute ne voyant pas de balise devant (pourtant je l’avait repéré avant la course) Anthony crie « elle est là !» je ralentis , je me retourne, ne vois rien, mon compagnon de route me dépasse et arrive à la balise, la mémoire alors me revient, elle est au bas du  talus .1.22 temps dans la moyenne des concurrents malgré mon hésitation (regarde la définition de poste Daniel !).

Et puis s’est l’arrivée fourbu mais content .1h17m57s

arrivée

Daniel

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents